LES 5 SENS

Le regard est mon partenaire en cuisine ; quand l’œil s’attarde, capté par un tissu, un grain. Ensuite j’imagine... C’est l’ancrage, la naissance d’un plat.
Le geste, le voyage de la main, l’agilité des doigts, savoir le gommer afin d’aller à l’essentiel donne la précision.
J’aime écouter mes cuissons, le chant du feu sur les produits. C’est un enseignement, une école. Il faut apprendre à s’attarder et tendre l’oreille afin de percevoir la subtilité du crépitement.
Le goût est une conjugaison simple de 2 ou 3 saveurs, il est très lié aux textures, il doit être franc et délicat.
Le parfum est la première note d’un plat, il donne le tempo, un joli parfum raconte une belle histoire.